Semaine Convivència 2016

mini- marché

des producteurs et des services en circuit court

scènes découverte

- Medication (mardi 12)

- 7K (jeudi 14)

l'instant défilé

la rose à pois habille les bénévoles de Convivència

 

tables rondes

- les circuits courts en question (mercredi 13)

- à votre monnaie citoyens ! (vendredi 15)

ateliers écriture

jeux de société

exposition photo des 15 ans

guinguette

café-tchache à 15h

rencontre avec les artistes du jour

BROUSSAÏ
reggae revendicatif et sensible

Une des formations phares du reggae hexagonal, Broussaï a su séduire par la subtilité de ses textes et par la dynamique de ses instrumentaux.

La plume revendicative des deux chanteurs se veut aussi positive et sensible, accompagnée de mélodies qui suscite l'émotion. Chaque titre nous entraine dans une ambiance particulière, une atmosphère singulière appuyée par l'ajout de sons électro ambiants à la manière hip-hop, avec l'incorporation de samples instrumentaux et de boucles jouées par le groupe lui même.

BROUSSAI_02.jpg
11 juillet - 19h
DELGRES
à la confluence du blues du delta et du lamento des caraïbes.               Guadeloupe

De la Guadeloupe à la Louisiane, flotte encore le parfum d'un blues murmuré le soir à la veillée. Celui d'héros oubliés dont quelques cœurs se souviennent. Père, mère, sœur, oncle ou ami, personne ne parlera jamais dans les livres ces esclaves qui ont tout donné, en silence.

Delgres, c'est cette mémoire retrouvée de chants et de danses mélangées aux larmes des pauvres types perdus à la Nouvelle-Orléans. Du blues au rock !

Une musique des racines aussi intime qu'universelle, un son fait de poussière, de lutte et d'espoir.

delgres.jpg
12 juillet - 12h
d'une grâce infinie                                 Syrie
13 juillet - 12h

Seule, s'accompagnant de son oud, Waed Bouhassoun chante les grands poètes du monde arabe (Adonis, Mansur al-Hallaj, Ibn Zeydoun ou Qays Ibn al-Mulawwah) sur ses propres compositions musicales.

D'une voix bouleversante de pureté, elle incarne leurs mots avec intensité et pudeur, avec délicatesse, ferveur et profondeur. Avec la même douceur émouvante, elle chante l'amour qui consume mais aussi l'exil de sa Syrie natale et la séparation, un sanglot réprimé au bord des lèvres.

Une artiste rare, éblouissante de grâce et de sincérité...

en partenariat avec La Maison des Cultures du Monde.

Waed1.jpg
musiques de fête, à danser           Provence
14 juillet - 12h

Il y a dans Fiera [prononcer “Fière“, foire en langue d'oc] des airs de guinguette ou de dimanche au cabanon : l'accordéon étire ses mélopées mélancoliques ou joyeuses et s'emballe quand la mandoline nous prend par la main et nous entraine dans la danse. La voix mélodique, énergique nous emmène en compagnie de personnages hauts en couleurs au gré de créations originales ou de chansons d'amour et d'humour tirées du florilège du music-hall occitan du XIXè siècle.

Réunissant des musiciens de Provence, du Languedoc, de Midi-Pyrénées, un concert de Fiera se partage gaiement comme un bon repas, en toute convivialité !

image-presse-fiera-2.jpg
flamenco, guitares et voix, concert à 2
15 juillet - 12h

Si la ville rose a permis leur rencontre, depuis trente-cinq ans, au-delà de l'amitié qui les anime, c'est une certaine idée de la liberté qui unit foncièrement Bernardo Sandoval et Serge Lopez. Quand l'appel de leurs origines fut assouvi, que les codes formels devenaient enfermement, la quête de la racine des racines s'est faite impérieuse et vitale nécessité. Par l'Afrique ou l'Andalousie, par les Andes ou le Brésil, par le rythme et par le rêve, chacun à sa manière ils ont longtemps parcouru ce chemin intérieur qui s'éloigne du flamenco pour y revenir, pour le transcender de vie, d'énergie, de sensibilité.

… Et nous offrir à deux voix, à deux guitares, le cadeau de leur sincérité.

photo Duo Lopez.jpg
de la chanson orientale au raï contemporain

La musique de Wach Ray Koum “À ton avis“ est un trait d'union entre les générations, entre un raï contemporain aux sons électro et la chanson orientale folklorique alawi (Algérie) ou reggada (Maroc) aux arrangements traditionnels où souffle une belle énergie.

 

Kader : Chant clavier - Abderazak : Chant percussions - Imad : percussions

15 juillet - 19h
Pizzica, la morsure de la tarentule       Italie
16 juillet - 12h

Cuite au soleil des Pouilles dans l'extrême sud-est de l'Italie, la musique d'Officina Zoè prend ses racines dans les champs. Tendu, électrique, farouchement optimiste, le pizzica-pizzica [pincement] était la soupape qui laissait exploser la pression d'une vie laborieuse dans un système social rigide, comme l'exorcisme contre cette diable de révolte aussi piquante que la morsure d'une tarentule.

Porteur sain et inventif d'un style ancien, Officina Zoè perpétue sa tradition, la vivifie en cultivant son enracinement social d'aujourd'hui par ses créations originales.

Accordéon, tambourins, violons et les voix prenantes nous invitent à la danser cette tarentelle piquante, libératoire, hypnotique, fiévreuse, sanguine et joyeuse.

officina-zoe-4.jpg