bandeau facebook.jpg
chaleureusement
Après une année complexe, mélange d’espoirs et de déceptions, de résilience et de résistance,
nous sommes particulièrement heureux de vous proposer dans le cadre enchanteur du Mas de Lucas un rendez-vous de musique, de partage et de Convivència !

2 concerts pour une soirée

dimanche 11 juillet de 17h30 à 21h

 

entrée libre

sur place

  • guinguette locale & zéro déchet, boissons et petite restauration

  • coin pitchouns des jeux avec Martingale et des livres

  • bureau de change  de la Roue Arlésienne

dans le respect des règles sanitaires

Nicolas Puig

                                                        S'accompagnant à la guitare

                                                        ou au bouzouki (devenu

                                                        instrument national en

                                                        Grèce après y avoir été

                                                        interdit par le régime

                                                        fasciste de Metaxas),

                                                        Nicolas Puig chante le nord... de la Méditerranée où, qu'ils soient grecs, catalans, napolitains, occitans ou de sa création, les chants se mêlent et dialoguent comme on discute entre voisins. On se parle d'amours, de luttes, de peines, de résistances, de vies de vrais gens rarement riches...
Nicolas Puig replace

résolument la

chanson de tradition

populaire dans sa

fonction sociale collective et nous retourne l'âme, mine de rien, de sa voix veloutée ciselant la révolution et la mélancolie.

Nicolas Puig.png

Denis Péan

                                     Chanteur du groupe Lo'jo, pianiste

                                     autodidacte et compositeur, il joue

                                     depuis plus de 30 ans aussi bien

                                     dans les grands festivals sur tous les

                                     continents que dans les gargotes

                                     fanées des marges incertaines, il est

                                     voyageur de Timbuktu à Tbilissi, de

                                     Canton à Alger, de nulle part à

                                     ailleurs.
                                    Seul au piano ou à l'harmonium

                                     indien, Denis Péan s'aventure et se livre dans un autre voyage, pour chanter ses poésies inquiètes ou ses proses solaires, dans des retrouvailles avec l'essence d'anciennes chansons de Lo'jo et des inédits aux accents étranges et familiers qui exsudent un travail ciselé sur la langue, un amour des mots débités façon rap, griot africain ou conteur créole sur un fond de Café du Commerce.

20200601_143139.jpg

venir

Mas de Lucas           voir plan
18 chemin dit Draille des Jonquets
GPS : 43°41’01.08”N - 4°39’10,013E

 

préférez le vélo (parking)
ou
co-voiturez avec les Simone

infos
06 76 72 80 04
www.lasemaineconvivencia.org


un grand merci
à toutes celles et ceux qui

ont manifesté leur soutien

et leur solidarité au festival

et aux bénévoles.

avec le soutien de :

La Cantine Végé, Les Grandes Largeurs, Bocal & co, Arles éco encre, Regards, Mutuelle des Services Publics, Zéro déchet Pays d'Arles, les Simone, Bière Artisanale Arlésienne, Amap du Rouinet, le Tiers-Lieu, Sssupa production, Sous les étoiles, La Provence, La Roue Arlésienne, Martingale, Soleil fm, le Mas de Lucas et la Ville de Saint-Martin-de-Crau.

bandeau facebook2.jpg
web déclare ta flamme.jpg

Contrairement aux années précédentes, pour 2021, la municipalité demande au festival “la Semaine de Convivència“ de s’acquitter de la somme de 13 056 € pour disposer du parking Léon Blum à Arles, montant correspondant au manque à gagner sur les recettes de stationnement. Et ce, sans subvention compensatoire.
 

Afin d’infléchir la position de la Ville d'Arles,
pour que Convivència puisse continuer d’offrir des concerts de qualité gratuits, des rencontres, des débats et des animations éco-responsables, nous avons invité les arlésiennes, arlésiens, public, citoyennes, citoyens à déclarer leur flamme
 et faire valoir leur attachement à Convivència et au parking (square) Léon Blum, lieu idéal où le festival se déroulait jusqu'alors.


1091 cartes ont été remplies et 127 lettres signées en ligne comportant de très nombreux messages témoignant du fort attachement de la population au festival.
Après avoir informé la Ville d'Arles de notre venue et sollicité une audience, une délégation de l'association s'est présentée comme annoncé à l'Hôtel de Ville le mercredi 30 juin 2021 à 14h30 pour remettre officiellement les cartes et lettres recueillies.

Aucun élu n'est venu à notre rencontre.
Nous avons déposé les cartes à l'hôtesse présente à l'accueil espérant qu'elles seront remises à qui de droit et lues !